Le 31 mai 2017 à Bruxelles, le prix EuroISME pour la meilleure thèse d’étudants de master dans le domaine de l’éthique militaire vient d’être attribué à Mme Samantha Hope de Grande Bretagne. Sa thèse s’intitule :

Parlant au nom du jury, le lieutenant-colonel (de réserve) Daniel Beaudoin a retenu que «dans sa thèse extrèmement bien argumenté, paticulièrement bien structuré et faisant preuve de recherches approfondies, Mme Hope aborde un sujet tragique». Dans son discours de remerciement, Mme Hope a souligné le peu de recherches empiriques conduites dans ce domaine jusqu’alors, en particulier en ce qui concerne le problème de femmes qui sont auteurs, plutôt que victimes. Elle a identifié quatre méthodes actuelles de prévention de la violence comme outil de guerre; les appliquant au cas de Daesh, elle a ensuite présenté des propositions visant à améliorer les méthodes de prévention.

Le prix avait reçu uns soutien financier de la part du Netherlands Veteran’s Fund (V-fonds).