Le Mot du Président

“Chers membres et amis de Euro-ISME,
certains hommes et femmes décident de leur plein gré d’exercer des professions dangereuses ou de suivre des passions risqués. La profession militaire en est une, mais pas la seule. Le degré de danger mortel que l’individu est prêt à accepter dans de tels cas, est le résultat d’un engagement très personnel, qui trouve ses racines dans sa conscience profonde et qui n’engage que lui.
Toutefois, si un soldat participe à des actes de guerre, il entre dans un monde qui confine au mal absolu et qui n’a rien de commun avec la vie quotidienne. Il est confronté à de véritables conflits de conscience dont la résolution ne se trouvera pas dans les règlements militaires.
Comment pouvons-nous l’aider à trouver des réponses à ces questions et comment pouvons-nous le former à réagir sans perdre son âme ou essuyer des souffrances psychologiques irrémédiables? Comment peut-on combattre tout en respectant la dignité humaine?
Dans les situations de conflit qui sont humainement inacceptable et souvent proche de l’insupportable, seul des principes éthiques pertinents, imprimées dans l’esprit depuis très tôt dans l’éducation et la formation, permettront non seulement aux commandants, mais à chaque soldat de donner un sens à leur action et de rester en paix avec leur conscience.
La Société Internationale d’Éthique Militaire rassemble des scientifiques, des professeurs d’université et des praticiens militaires impliqués aussi bien dans la recherche et l’éducation que dans la formation au sujet de la déontologie militaire. Surtout en Europe, où nous sommes toujours à la recherche d’une culture commune de sécurité et de défense, nous avons besoin de ce forum pour l’analyse, le développement et le partage d’idées, de principes et de bonnes pratiques.
Je vous invite à participer activement à cet effort en fournissant des fondements clairs et des points de référence pour aider les commandants et les soldats de tous les grades de prévenir dans la mesure du possible les comportements immoraux ou de trouver des issues acceptables à d’éventuels dilemmes éthiques. Euro-ISME est votre forum pour mettre vos connaissances à la disposition de tous, pour faciliter des rencontres, initier ou soutenir des études et pour promouvoir une culture partagée de responsabilité et de raisonnement éthique.”

Avec mes meilleures salutations
Benoît Royal

Général de Brigade (2S) Benoît Royal

Général de Brigade (2S)
Benoît Royal, Président Euro-ISME

Nos objectifs

La Société Internationale d’Éthique Militaire (ISME) est la première organisation de scientifiques, de professeurs d’universités et de militaires “praticiens” engagés dans la recherche comme dans l’éducation et la formation, en matière d’éthique professionnelle militaire. Pendant des années, ISME a été un rassemblement informel de personnes intéressées par ce sujet, mais en 2005 une société a été créée aux États Unis en tant qu’organisme à but non lucratif.
En 2011, quelques membres européens et des institutions intéressées ont décidé de créer un nouveau pôle de ISME, basé en Europe, de manière à mieux focaliser leurs travaux sur une approche européenne spécifique de l’analyse, du développement et de la promotion des meilleures pratiques au sein des forces armées des pays membres de la communauté de défense européenne.
La conférence inaugurale sur le thème “Éthique et Alliances” s’est tenue à l’École Militaire à Paris les 16 et 17 juin 2011. En Janvier 2012, la nouvelle association Euro-ISME a été enregistrée sous le régime français de la loi de 1901.
La 2e Conférence Annuelle sur le thème “La Responsabilité de Protéger” s’est tenue le 14 et 15 juin 2012 à lAcadémie de défense du Royaume Uni à Shrivenham et la 3e Conférence, organisée à Amsterdam les 2 et 3 mai 2013, a traité des problèmes de “Réconciliation et Reconstruction”.

  • créer un forum européen de discussion et d’échanges sur la responsabilité professionnelle et l’éthique militaire ;
  • promouvoir des analyses exhaustives et systématiques de l’éthique militaire et du Droit des conflits armés, en accord avec les principes des Droits de l’Homme ;
  • initier une recherche sur les traditions éthiques en Europe et dans le Monde, ainsi que sur les normes qui guident et limitent l’action militaire ;
  • renforcer la qualité de l’éducation éthique dans les forces armées européennes et dans les pays partenaires qui leur demandent conseil ;
  • soutenir les établissements d’enseignement et les commandements militaires, en matière d’analyses et d’études d’actualité sur les comportements pendant les opérations, avec leur impact sur l’éthique militaire ;
  • promouvoir l’harmonisation des principes éthiques et des standards de conduite, dans le cadre de la création d’une culture de responsabilité et de réflexion éthique ;
  • diffuser les résultats de recherche et la connaissance de cette culture vers les autres continents, via un réseau mondial de Sociétés régionales d’éthique militaire.

Le Conseil de direction

Le Conseil de direction, en tant que organe directeur privilégié de l’association, détermine le programme d’activités et émet les directives concernant la gestion journalière de l’association.
L’Assemblée Générale Ordinaire en réunion du 02.05.2013 a élu les membres suivants pour sièger au Conseil:

 

Président :
Général de Brigade Benoît Royal, France
1er Vice-Président :
Dr. David Whetham, Royaume-Uni
2ème Vice-Président :
Prof. Dr. Henri Hude, France
3ème Vice-Président :
Prof. Dr. Thomas R. Elßner, Allemagne
Secrétaires généraux :
Air Commodore (er) John Thomas, Royaume Uni
 
Dr. Ted van Baarda, Pays-Bas
Trésorière :
Dr. Magdalena Revue, France
Membres :
Prof. Jovan Babić, Serbie
Capitaine Michaël Dewyn, Belgique
Dr. Paul Ertl, Autriche
COL Dr. Srecko Kuzmanovic, Serbie
Dr. Daniel Messelken, Allemagne/Suisse
Dr. Leif Tore Michelsen, Norvège
Brigadier General (2s) Patrice Mompeyssin, France
Colonel (er) Manfred Rosenberger, Allemagne

EuroISME board of directors cloud

Les Statuts

La Société Internationale d’Éthique Militaire en Europe est constituée pour une durée illimitée sous le régime de la loi française du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

Le conseil d’administration, après approbation par l’assemblée générale, peut décider de transférer l’association en statut d’association européen une fois ce statut créé.
Le siège de l’association est établi au Centre de Recherche des Ecoles de Saint – Cyr Coëtquidan, au sein du Pôle Éthique et Déontologie,domicilié à GUER (France).
Le siège de l’association peut être transféré dans un autre lieu sur simple décision du conseil d’administration.

L’association est une organisation non-gouvernementale politiquement indépendante et à but non lucratif, guidée par les principes de la Charte des Nations Unies et de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
Les langues de travail de l’association sont le français, l’anglais et l’allemand. Les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui concernent l’administration interne son fixé par un règlement intérieur.

 

Complaints commission

EuroISME’s code of conduct and complaints procedure has a complaints commission consisting of the following three pesons:

  • Mrs. PD. Dr. Correa-Klaus, Liliane (Italy) – Chair, l.correa.integrity.complaints @euroisme.eu
  • Mrs. Dr. Ruffo, M.d.N. (Belgium) – mdn.ruffo.integrity.complaints @euroisme.eu
  • Cdr (N) van Bruggen, J.P. (The Netherlands) – jpv.bruggen.integrity.complaints @euroisme.eu

Persons who wish to file a complaint concerning an alledged violation of integrity under the terms of the code of conduct, can contact a member of the complaints commission.