The International Society for Military Ethics in Europe

logo original 50

La Société Internationale pour l'Éthique Militaire en Europe – EuroISME – propose un forum pour l’analyse, le développement et le partage des meilleures pratiques dans le domaine de l’éthique professio- nelle militaire, au sein de la communauté européenne de défense et au-delà.


Le Mot du Président

Chers Membres et amis d'EuroISME,

Il y a peu de temps à peine, «entrer en guerre» signifiait généralement la déclaration formelle d’hostilités entre États, suivie par l'engagement de forces armées en uniforme combattant les unes les autres sur des champs de bataille identifiables. Bien que nombre de ces guerres aient été terribles dans leur brutalité, elles se sont déroulées dans un cadre largement accepté. Une telle certitude relative est aujourd'hui souvent absente, avec des conflits fréquemment opposant des forces régulières et irrégulières, ces dernières ayant souvent une connaissance limitée et peu de respect des lois des conflits armés et du droit humanitaire. Un champ de bataille peut désormais être un espace physique ou virtuel et les populations civiles peuvent se retrouver prises dans les horreurs de la guerre car les conflits sont portés «au milieu des populations».

Air Commodore (ret.) John Thomas, President of Euro-ISME

En conséquence, il est désormais presque un cliché de dire que la nature du conflit change et devient de plus en plus complexe. Mais dans ce paysage en constante évolution, deux groupes de personnes doivent encore lutter avec une série de réalités éthiques et juridiques; tout d’abord pour décider de «faire la guerre», puis comment elle doit être menée et enfin comment nous devons garantir qu’une paix équitable et durable en naisse.

Dans la plupart des pays développés, la décision d’entrer ou non en guerre n’appartient pas aux militaires, mais aux élus. Ce sont eux qui peuvent aggraver ou désamorcer des situations tendues avant que les forces militaires ne s'engagent de manière irrévocable. Ce sont les hommes et femmes politiques qui fixent les règles de base de la guerre et qui décident des ressources qui seront mises à disposition pour la combattre. Ce sont eux qui déclareront la victoire ou accepteront la défaite le moment venu.

 

Des conseillers les conseilleront sur la légalité des choix qui s'offrent à eux, mais la décision de s'engager ou non dans un conflit armé comporte souvent une composante éthique importante.

Une fois que la guerre commence, la complexité des choix cornéliens pour les militaires augmente de façon exponentielle. Les lois divisent l'univers en 2 sphères, la légale et l'illégale. Mais en temps de guerre, des circonstances surviennent sur le terrain où une telle netteté n'est tout simplement pas une option réaliste. Toutes les situations qui surviennent ne peuvent pas être prévues et la réponse ne figure pas de manière utile dans un manuel de formation à mémoriser pour une utilisation ultérieure. C’est pourquoi nos forces militaires ont besoin de soldats formées à savoir comment réfléchir, et pas simplement à quoi penser. Nous attendons de ces (souvent) jeunes hommes et femmes qui combattent en notre nom qu'ils fassent preuve d'une maturité éthique substantielle au-delà de leurs ages, souvent lorsqu'ils ont froid, ont faim et ont peur pour leur vie. C'est à leur honneur et à celui de leurs commandants qu'ils réussissent bien plus souvent qu'ils n'échouent.

EuroISME existe pour promouvoir l'étude, la formation et la pratique de l'éthique militaire. Elle encourage les professionnels de tous les secteurs du monde militaire et universitaire à s'engager dans un dialogue approfondi et constructif les uns avec les autres. Nous invitons les politiciens à écouter les fruits de nos débats et à y participer. Nous faisons cela parce qu'il est essentiel pour la santé de nos sociétés et pour le monde en général que nos forces armées se comportent selon les normes éthiques les plus élevées, afin qu'elles puissent clairement se différencier des milices en lambeaux, des mercenaires et des terroristes. Il est également essentiel pour faire en sorte que ceux qui sont les victimes innocentes de la guerre puissent considérer nos forces armées comme des protecteurs, non des persécuteurs, et comme des représentants de sociétés qui valorisent la justice et la paix au-dessus d'une agression insensée.

L'éducation éthique et la formation de toutes les personnes impliquées dans les conflits armés ne sont pas une tâche facile. Mais c'est une question essentielle et dans laquelle nous nous engageons.

J'espère que vous vous joindrez à nous en relevant ce défi permanent, en participant à nos conférences ou en rejoignant notre réseau grandissant de personnes engagées. Nous demandons aux membres de nos forces armées de se préparer à sacrifier leur propre vie et nous les autorisons à prendre la vie d’autrui, là où cela se situe dans les lois des conflits armés. Nous leur devons, à eux, à leurs familles et aux sociétés dans lesquelles nous vivons, de veiller à ce qu’ils soient correctement équipés pour s’acquitter de leurs tâches exigeantes conformément aux normes éthiques les plus strictes.

Bien cordialement à vous
John Thomas

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.